Recherche sur l’utilisation de l’artemisia

Des recherches sont menées …

Médecin-chercheuse en immuno-parasitologie, Dominique Mazier, étudie actuellement au sein du Centre d’Immunologie et des Maladies Infectieuses (Sorbonne Université / Inserm / CRNS) l’utilisation de deux plantes originaires de Chine et d’Afrique du Sud, l’Artemisia annua et afra, sur les différents stades de développement de la malaria. Ce projet, soutenu par la Fondation Sorbonne Université et l’association Maison de l’Artemisia ouvre la perspective de découvrir de nouveaux composés antipaludiques.

lien vers un article sur le site de Sorbonne Université